Fitgame de FDP : causes et conséquences !


   

Beaucoup de gens blâme les médias, la mode et les produits de consommation comme les barbies par exemple pour avoir fait germer l’idée d’un standard du corps féminin irréaliste et impossible à atteindre pour la gent féminine sans avoir recours à des artifices (dopage ou chirurgie esthétique). À cause de cela, de nombreuses femmes ont pu se confronter au cours de leurs existences à des troubles du comportement alimentaire et de l’image qu’elles avaient d’elles-mêmes. Mais qu’en est il des hommes ?

Image de soi et la responsabilité de la société 

On en parle très rarement voir quasiment jamais mais il existe pourtant la même chose chez les hommes. Je pense qu’on a tous commencé à faire de la musculation parce qu’on a depuis tout petit, des standard de physique ancrés dans nos têtes à travers des super-héros, des guerriers, des combattants, des acteurs etc… Tenez, dites moi dans les commentaires qu’elles sont les personnes, personnages ou images qui vous ont pousser à vous entraîner. Pour ma part, c’était Dragon Ball Z, les figurines Action Man, Ken Le Survivant, les combattants de street fighter avec Zangief, Gill, Sagat, des acteurs de film Jean Claude Van Damme ou Arnold Schwarzenegger pour ne citer qu’eux.

Image-de-soi-1

Pour moi, j’y vois du positif car ça pousse à se surpasser, à vouloir un corps endurant, prêt à tout danger et éventualité. Mais pour les personnes assez fragiles psychologiquement et qui n’arrivent pas à identifier la limite du corps naturel et ce qu’il peut y avoir au dessus, ou bien ceux qui n’ont aucune limite pour atteindre leurs envies, ça peut être dangereux voir malsain.

Donc oui, l’homme est confronté à une très forte pression sociale en ce qui concerne l’image de son corps. Et c’est même un peu plus complexe que cela car c’est un processus à deux niveaux.

D’un côté, vous avez la société qui, de façon passive si on peut dire, vous bombarde de produits industriels, raffinés avec des choix quasi-infini de produits les plus mauvais les un que les autres ainsi que des fast food à chaque coin de rue. De l’autre côté, de façon directe par les médias, ils vous donnent des standard de corps irréaliste. Au final, en bout de chaîne on se retrouve avec des mecs en surpoids, gros voir obèses, qui manque d’assurance et de confiance en eux. Ce genre de mec se réfugie dans la nourriture pour se faire du bien et oublier le peu d’estime qu’ils ont d’eux même pour n’avoir pas réussi à devenir ce standard d’homme. Je caricature un peu mais je pense qu’en 2017, on en est pas loin avec ces deux extrême qui s’affrontent, avec une population de plus en plus obèse et un standard masculin du corps qui devient de plus en plus irréaliste.

Deux-extreme

Fitgame : le nouveau standard du corps masculin

Quel est le nouveau standard mis en avant par le fitgame ? C’est simple, faisons un tour sur instagram… Enfaite quotidiennement, que ce soit sur internet, sur les réseaux sociaux, on est bombardé de photos et vidéos de compétiteurs de men’s physique, d’IFBB, de body builder, de coach, d’acteurs… affichant un bodyfat très bas, on va dire 8% pour faire la moyenne. Ce genre de corps est devenue une norme, ce qui pour moi est potentiellement dangereux… Pourquoi dangereux ?

Quand on maintient un taux de graisse aussi bas, cela va engendrer plusieurs effets négatifs sur votre corps. Le taux de testostérone va chuter, la libido aussi, une tendance à être beaucoup plus susceptible et déprimer, les maladies cardio-vasculaire se développent plus facilement dans cet état là, déficience en vitamines et minéraux etc etc… Bref ils vous vendent ce corps comme le corps parfait, en extérieur peut-être mais intérieurement, vous allez surement être en mauvaise santé.

Magasine-Men’s-Fitness

Cette couverture du magasine Men’s Fitness de juillet 2016 est un bon exemple. Ils vous promettent un corps avec 8% de bodyfat en seulement 21 jours grâce à une alimentation, miracle j’imagine. Mais ils ne s’arrêtent pas là ils vous mettent déjà le poing pourquoi pas y glisser l’avant bras. Sculpter vos abdos, ayez de gros bras, explose ta poitrine. Et cerise sur le gâteau, ton sexe plus gros, plus long, plus fort. 

À ce stade ce n’est plus vendre du rêve, c’est plutôt «  eh tiens c’est pour toi sale merde, allez essaye même si c’est impossible ! ». 

C’est très superficiel, une grosse bite et un bodyfat à 8% pour être comblé et avoir une femme . Je dirai plutôt en premier la personnalité, le sens de l’humour, les valeurs mais bon après tout, nous sommes en 2017 hein…

Mais ce marketing permanent portent ces fruits car il y a de plus en plus de gens qui se retrouve blessé dans leur amour propre et qui franchisse la ligne du dopage. Ils font des concours ? Non. Est-ce qu’ils vivent de la musculation ? Non… c’est juste une question d’ego, par rapport aux autres inconsciemment. Si vous vivez dans une tribu coupée du monde, il est impossible que l’envie de vous doper vous vienne à l’idée… Moi même qui était énormément sur instagram, j’ai ralenti un peu car voir quotidiennement des dizaines voir des centaines de photos de mecs au physique de dingue, c’est frustrant. Je ne parle pas de jalousie, juste c’est fatiguant un tel mensonge quotidien…

Bref, ce standard du corps masculin, à 8% de body fat, c’est juste un outil marketing pour que vous utilisez votre argent dans de la merde en vue de devenir comme eux alors que naturellement vous n’allez jamais l’être, c’est de l’arnaque pure et simple…

Les youtubers et coachs soi-disant naturels

Par rapport aux athlètes dopés, j’ai recensé 3 types de comportements :

1.Les dopés honnêtes 

Clairement ce sont mes préférés, ils s’en battent les couilles, ils disent clairement qu’ils sont dopés. Il n’y a pas d’histoire du genre : oui mais les sponsors et patati et patata, ils ont une éthique et un certain devoir de ne pas mentir aux yeux de leur public, donc ils le disent ouvertement. Clairement ils font savoir qu’on ne peut pas devenir comme eux en restant naturel. Certains d’entre eux partagent même leurs expériences avec leurs produits anabolisants, ils vous montrent ce qu’ils prennent et comment. Des personnes vont dire que c’est un appel à se doper car il y a une banalisation de la procédure et des dangers liés au dopage. Pour moi c’est plus pédagogique qu’autre chose avec un apport de connaissance et ça ne me donne pas envie de me doper, au contraire mais après chacun réagit différemment.

2.Les dopés ultimes

Ce sont les bodybuilders qui concourent à MR. Olympia et Cie. Ils ne le disent pas mais ils ressemblent à des tanks les mecs, donc c’est explicite… Ils ont dédiés leurs vies à cela, on a rien à dire.

3.Les dopés naturels

Eux, ce sont les plus marrants, ils sont dopés mais se disent naturel. Ils ont une ribambelle de sponsors, ils proposent des coaching, des produits dérivés etc… Par exemple imaginons qu’il y a des personnes qui font du vélo à environ 20 km/h, et faire du vélo ça représente le fait qu’ils soient naturels. Bah tu vas avoir se doper soi-disant naturel qui va arriver en voiture, à 100 km/h mais qui va t’assurer que si tu manges ta petite banane avant l’entraînement et que tu pédales comme il te le dit tu vas pouvoir avec ton petit vélo aller à 100km/h comme lui. C’est osé de fou, mais la majorité des gens y croit.

En tout cas, ces 3 types de personnes influencent les gens, et surtout les plus jeunes. Qu’ils le veuillent ou non, ils sont présent sur les réseaux sociaux, sur internet donc ils sont acteurs de ce standard du corps masculin mis en place.

Pour conclure

J’aimerai dire que tout le monde est responsable et acteur de sa vie, en aucun cas je peux vous dire quoi faire mais je peux vous donner mon point de vue. Tout ces athlètes qui se dopent finissent par être obsédé par ce qu’ils font, ils sont toujours angoissé à l’idée de savoir s’ils s’entraînent assez, s’ils mangent assez dans leur diet extrême, s’ils sont assez bien physiquement… c’est très dur à vivre j’imagine.

Quand tu es naturel, tu es passionné par ça, tu prends du plaisir et tu es plus raisonné, modéré dans ta façon de voir les choses. 

Un exemple tout bête je me suis chopé une tendinite au niveau du coude. Les anti-inflammatoires qui sont généralement recommandés sont une fausse solution car la douleur est présente mais vous n’avez plus la sensation de douleur. Je ne prends pas d’anti-inflammatoire et je m’entraîne en évitant les exercices douleureux. Si ça prends 3 mois a guérir, ce n’est rien 3 mois sur des années et des années. Par contre un body builder dont je ne me rappelle plus le nom avait des tendinites et se bourrer d’anti-inflammatoire en s’entraînant comme un dingue. Son corps a rapidement lâché de partout, il a dû arrêter sa carrière et c’est devenu une épave finie le type. 

Donc voilà, dîtes moi ce que vous en pensez dans les commentaires, ce serait un plaisir de vous lire. Je vous dis à une prochaine vidéos, prenez soin de vous de ce qui vous entoure et pour cela GO VEGAN !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.