La congestion : C’est quoi ? Pourquoi ? Comment la provoquer ? #BioFit06


La congestion, c’est cet agréable sensation de sentir ces muscles se gorger de sang durant un effort physique. Arnold Schwarzenegger expliquait que de son point de vue, c’est une sensation presque orgasmique. Le sujet de la vidéo traite du domaine de la biochimie et cela peut vite devenir compliqué. Mon but est de vulgariser au mieux des informations pour vous donner une compréhension simple et claire de la chose. 

 

La congestion : Une menace pour l’intégrité cellulaire ! 

Pour comprendre la congestion, il faut d’abord comprendre la circulation sanguine d’un organe. Dans un muscle, le sang arrive par une artère pour finir dans les capillaires. C’est l’endroit où va s’effectuer la transition entre le sang et les tissus, le lieu où il va y avoir une interaction au niveau cellulaire. Ensuite, le sang repart dans le système circulatoire par une veine.

Première explication

Un entraînement intense entraîne des blessures au niveau cellulaire et le corps réagit à cet attaque qu’il subit. Les artères créent un afflux d’hydratation intramusculaire pour livrer le sang au muscle. Dans un même temps l’action des veines de pomper le sang en dehors de l’organe devient limitée, partiellement inopérante. Il y a une incapacité du fluide à sortir de la cellule tandis que le sang y est toujours délivré ce qui entraîne une augmentation du volume des cellules. Cela améliore les adaptations hypertrophiques ce qui provoque le gonflement des fibres musculaires. C’est ce processus que nous appelons la congestion, mais elle peut être définit par d’autres mécanismes.

Un autre exemple

Des périodes de stress métabolique élevées (stress métabolique : un mécanisme qui sert à choquer un muscle et provoquer sa croissance. Un entraînement de musculation cause ce stress musculaire.) produisent des sous-produits métaboliques à l’intérieur des cellules ce qui a pour cause d’aspirer l’eau (du fait que cette dernière est attirée par des atomes d’hydrogène). Ainsi, le gonflement des cellules provoquent la congestion et l’hypertrophie musculaire.  

 

Comment provoquer au mieux la congestion ?

  • Soulever des poids légers _ 40 à 50 % de votre force
  • Des séries avec de longues répétitions _ 15 à 30 répétitions en se focalisant sur la contraction (s’adapte très bien aux séries dégressives et au superset)
  • Temps de repos réduits _ 30 secondes

 

La congestion doit-elle être le but d’une séance ?

 Bien que la congestion soit un phénomène de courte durée, il a été montré qu’elle stimule la synthèse des protéines tout en réduisant leurs dégradations ce qui conduit à une augmentation de la masse musculaire. La congestion est importante, car elle est physiquement et moralement bénéfique. Sentir la congestion donne une impression d’avoir accompli le pourquoi nous sommes venu à la salle. Malgré ça, les fils conducteurs de vos entraînements sont la progression en terme de performance (force-volume musculaire), le gain de muscle et l’intensité des efforts et non la congestion. La congestion est un plus qu’on peut ressentir après certains types d’entraînements mais elle n’est pas indispensable pour pouvoir évoluer.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.