Vegan muscle : L’astuce pour avoir des bras massifs ! #BioFit04 1


Nous allons voir dans cet article la petite astuce qui consiste à travailler une partie du triceps pour avoir un bras plus massif de face quand les bras sont relâchés le long du corps. Nous travaillons tous notre physique dans le but d’avoir des proportions idéales afin que notre corps paraît un maximum musclé certes, mais surtout harmonieux. Toutefois, et je pense que je ne suis pas le seul à le penser, quand il s’agit des bras ce n’est jamais trop ! Les triceps représentent 3/6ème du volume des bras, autant que le biceps et le brachial antérieur réunis(brachial antérieur : muscle situé entre le biceps et le triceps).  


– Le triceps, le secret d’un bras massif ! –


Notre culture cinématographique, physique… a fait de la flexion du bras la pose ultime pour montrer le volume de ce dernier. Cependant le secret d’un bras volumineux repose en majeure partie sur le triceps. Consultez n’importe quel livre d’anatomie fera de cette affirmation une vérité. Encore plus simple il suffit de regarder une photo d’un athlète qui a un bras assez développé et sec pour apercevoir que nous disons vrai. J’ai choisi deux sportifs qui font partie de mes bodybuilders favoris : Sergio Oliva et Lee Priest. Leurs bras étaient d’ailleurs leurs points forts.  

 Je tiens à préciser que les photos qui vont suivre sont des photos d’athlètes qui étaient sous substances illicites pour maximiser leur potentiel physique. Je ne fais en aucun cas la promotion du dopage, mais quoi de mieux que d’observer des bras extrêmement développés pour faire des constats évident sur l’anatomie humaine.

  Sergio Oliva était un bodybuilder avec un énorme palmarès qui s’étend de 1963 jusqu’à 1985. C’est le premier athlète noir à remporter les titres de Mister America, Mister Monde, Mister Univers et Mister Olympia. À son apogée musculaire, il a réussi à atteindre 51,7 cm de tour de bras. Nous voyons bien avec la photo que son triceps représente les 3/6eme de son bras.

Vegan muscle : Sergio Oliva - Bras (triceps)

 

Composition du triceps

Comme son nom l’indique le triceps est composé de 3 portions/vastes/chefs. Pour les identifier, prenons maintenant l’exemple de Lee Priest, un bodybuilder des années 90 avec des bras totalement énormes de 56 cm (selon les informations que j’ai pu trouver). Vegan muscle : Lee Priest bras (triceps)  

  • La longue portion est la partie du triceps qui donne de gros bras en position double biceps.
  • La portion interne, elle, est la partie du triceps la moins visible car elle se situe à l’intérieur du bras (côté corps) et elle peut éventuellement être recouverte partiellement ou totalement par la longue portion.
  • La portion externe est le faisceau du triceps qui nous intéresse pour cet article ! C’est cette portion qui donne l’illusion d’un bras volumineux quand nous sommes de face et en position relâchée.

  Vegan muscle : Lee Priest - Bras (triceps)  


 – La portion externe : comment la travailler ? –


Si cette portion du triceps n’a pas une grande importance dans le développement de notre puissance, elle est toutefois primordiale pour l’effet esthétique qu’elle confère à notre bras. Par le développement du chef latéral, c’est-à-dire seulement quelques grammes de muscle bien placé, cela peut donner (paradoxalement) une carrure plus large au niveau des épaules du fait d’avoir les bras plus épais.  

 Kevin Levrone et sa portion externe de folie

Sur cette photo, Kevin Levrone est en compétition à côté d’un bodybuilder qui a un tour de bras pratiquement identique au sien. Mais du fait de sa portion externe extrêmement développée, Kevin Levrone offre donc une illusion de largeur de bras et une augmentation de sa carrure car esthétiquement le triceps « déborde » de l’épaule. Vegan muscle : Kevin Levrone en compétition  

Extension de triceps à la poulie haute avec corde.

  • L’exécution du mouvement est la suivante : 

1.Face à votre poulie, tenez-vous sur vos appuis avec le dos bien droit et la tête dans l’axe du corps (c’est-à-dire la tête bien droite, elle ne doit être ni penchée, ni levée). 2. Saisissez les extrémités de la corde dans vos mains. Vous commencez l’extension de vos triceps en descendant avec vos coudes le long du corps . 3. Puis quand vos mains arrivent à hauteur de vos coudes, vous décollez ces derniers de votre corps et vous étirez vos bras au maximum vers l’extérieur. Vous l’avez compris, il faut essentiellement se concentrer sur la fin du mouvement.

  • Avantage

C’est un exercice relativement facile car il fait travailler un petit muscle qui ne fatigue ni votre système nerveux ni votre organisme.

  • Intensité du mouvement

Privilégier les séries longues, avec beaucoup de répétitions. Vous pouvez l’entraîner 2 à 3 fois par semaine selon vos objectifs. Vous pouvez également faire cet exercice de façon pyramidale ou en dégressif. Cette intensité de travail pourrait paraître excessif, mais comme dit plus haut, c’est un petit muscle qui n’est pas vraiment fatigant à travailler. Mettre relativement lourd à ce genre d’exercice d’isolation n’a pas vraiment d’intérêt. Ce n’est pas un exercice pour développer sa force au contraire du développé couché prise serré qui cible essentiellement la longue portion. De plus, sur du long terme vos coudes vous remercieront de ne pas mettre trop lourd sur ce genre d’exercice.

  • Petites astuces

Si vous avez le choix entre une corde courte ou longue, prenez la corde longue. Elle vous offrira une meilleure amplitude sur la fin du mouvement. La corde peut être remplacée par deux poignées séparées, qui vous permettront notamment de rester en prise pronation(paume de la main vers le bas) alors que la corde nous oblige à avoir une prise marteau ( paume de la main vers l’intérieur).  


Cet article touche à sa fin, j’ai partagé avec vous le secret pour élargir votre carrure avec un beau bras épais vu de face. J’espère qu’avec cet article vous allez exploser vos triceps à votre prochaine séance! Je vous dis à bientôt et n’oubliez pas : être en musclé c’est bien, mais être musclé et en bonne santé, c’est encore mieux ! Vegan muscle : L'astuce pour avoir un bras massif !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Vegan muscle : L’astuce pour avoir des bras massifs ! #BioFit04