Vegan smoothie : la formule idéale ! 1


La plupart des personnes sont très à l’aise à l’idée de se faire une salade et de la manger. Mais quand il faut jeter des fruits, des légumes, de la glace et un liquide quelconque à l’intérieur du blender pour obtenir une boisson à la texture et au goût savoureux, c’est une autre histoire ! Voici la formule du vegan smoothie pour ne pas se rater !


En 2016, le blender est une machine qui se trouve dans toutes nos cuisines. Extrêmement facile d’utilisation, c’est à la portée de tous de s’essayer à la création du smoothie. Donc pourquoi mon premier smoothie était limite imbuvable ?! Selon moi, c’est tout simplement un excès de créativité. Nous sommes excités à l’idée de balancer des fruits à l’intérieur du blender. C’est ici l’erreur ! Il y a une tonne d’aliments qui peuvent finir leurs courses dans notre smoothie au détriment du goût. Et si jamais nous trouvons une recette qui charme nos papilles gustatives, nous l’utilisons encore et encore jusqu’à en abuser et ne plus pouvoir/vouloir le boire.

 C’est à ce moment que je mets mon petit grain de biceps ! 

Nous avons besoin d’une formule et j’en ai actuellement une ! Elle va vous permettre de nombreuses variations dans vos smoothies. Et la meilleure partie est que l’incertitude d’avoir une texture horrible n’est plus présente ! Bien évidemment, vous allez devoir expérimenter différentes combinaisons pour trouver les saveurs qui collent à vos envies, mais le travail des proportions est déjà fait. Voici sans plus attendre comment réussir vos smoothies.
Formule d'un fitness/vegan smoothie réussi

 Quelques précisions

  1. Fruits 
    • si vous avez un blender qui peut faire d’une pomme ou d’une carotte de la purée, alors la purée de n’importe quel fruit ou légume peut être utilisée.
  2. Protéines en poudre
    • la protéine de riz brun a une texture un peu plus « sableuse » que la protéine de chanvre, mais elle reste moins coûteuse que cette dernière. Par choix, je n’ai pas mis la protéine de soja pour diverses raisons. Néanmoins elle reste la protéine végétale la moins coûteuse.
  3. Liant
    • les amandes crues doivent être trempées pendant plusieurs heures puis rincer avant d’être utilisées.
  4. En option
    • vous pouvez ajouter des légumes, des feuilles de laitue, d’épinards… pour amener un peu de verdure dans votre smoothie !

* Attention : Comme vous le savez, le miel est fabriqué par les abeilles. De ce fait il n’est pas ancré dans le veganisme. Néanmoins je fais une toute petite exception pour le miel !

 À vous de jouer !

Voilà les amis, vous avez beaucoup de matière pour commencer vos petites expérimentations. Tout ceci est une solide base pour avoir une texture et un goût agréable, mais rien ne vous empêche de sortir de ces lignes directrices. Par exemple, j’utilise parfois le beurre d’amande et les graines de lin moulues dans le même smoothie alors que ce sont deux ingrédients de la même catégorie.

De plus, notez que les ingrédients que vous utilisez d’une catégorie peuvent dicter la quantité d’autres ingrédients. Par exemple, si vous utilisez de l’avocat au lieu de la banane comme fruit, vous pouvez mettre une quantité légèrement importante d’édulcorant. Et au contraire, vous allez devoir limiter l’apport en lipides vu que l’avocat remplit très bien ce rôle !


Au final, prenez-y du plaisir et soyez créatif ! Ne vous inquiétez pas si au début vous avez un faible pour les ingrédients sucrés, au détriment d’aliments plus « sains ». Au fil du temps, vous allez manger des aliments de moins en moins transformés et sucrés, et vos goûts changeront et seront notamment plus sains.

N’hésitez pas à partager vos smoothies favoris et ainsi nous faire découvrir vos petites pépites !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Vegan smoothie : la formule idéale !