La plus grande organisation mondiale de professionnels de la nutrition affirme que les régimes végétaliens conviennent à tous les âges

L’ American Academy of Nutrition and Dietetics a publié sa position sur l’alimentation à base de plantes

Note : Cet article est une traduction française de l’article d’Andy de Santis du site plantbasednews. L’article original est disponible ici.

Les régimes à base de plantes ont été désignés comme adaptés à tous les âges.

La plus grande organisation mondiale de professionnels de l’alimentation et de la nutrition a annoncé sa position sur les régimes alimentaires à base de plantes – et les a jugés “appropriés à toutes les étapes du cycle de vie, y compris la grossesse, allaitement, petite enfance, enfance, adolescence, âge adulte plus avancé et pour les athlètes.”

Ce faisant, l’Académie de nutrition et de diététique a envoyé un message puissant sur l’adéquation universelle des régimes végétaliens – brisant peut-être l’une des dernières idées fausses à propos de l’alimentation à base de plantes.

C’est énorme.

En augmentant

Avec un nombre croissant de végétaliens en Amérique et à travers le monde, les habitudes alimentaires à base de plantes attirent de plus en plus l’attention. Les gens peuvent choisir de devenir végétaliens en raison de leurs sentiments sur les animaux ou l’environnement, ou ils peuvent le faire pour leur propre santé et leur bien-être.

Quelle que soit la motivation, il ne fait aucun doute qu’un régime végétalien sain convient à toutes les étapes de la vie.

Avant de devenir trop excités, cependant, nous devons comprendre que tous les régimes à base de plantes ne sont pas, par défaut, parfaitement adéquats. Nous devons reconnaître qu’un régime à base de plantes, comme tout autre type de régime alimentaire, peut être appliqué à différents niveaux d’efficacité.

Nutriments

Dans le cas des régimes alimentaires à base de plantes, il est bien connu que des plans alimentaires appropriés doivent être mis en place pour garantir l’adéquation des acides gras oméga-3, fer, zinc, calcium, vitamine D et vitamine B12.

Je crois que les éducateurs en nutrition et les défenseurs du régime à base de plantes ont désormais la lourde responsabilité d’aider à éduquer les masses sur la façon de mettre en œuvre un régime alimentaire végétalien de la manière la plus saine possible.

Si vous souhaitez en savoir plus sur comment adopter un régime complet à base de plantes, vous pouvez vous inscrire gratuitement au Vegan Challenge. Vous pouvez également me contacter directement pour bénéficier d’un coaching nutritionnel et/ou sportif.

B12

Je voudrais également saisir cette occasion pour réfuter un élément de désinformation très important que j’ai rencontré dans certains cercles de végétaliens.

Les aliments comme le nori, la spiruline et les algues ne sont pas des sources acceptables de vitamine B12 pour les consommateurs de plantes. La vitamine B12 est potentiellement le nutriment le plus problématique pour le végétalien moyen et devrait être traitée en utilisant des aliments enrichis mais surtout par prise de complément alimentaire qui est selon moi obligatoire.

Mais n’oubliez pas que le message à retenir de la déclaration de l’Académie est qu’un régime végétalien bien planifié peut satisfaire les besoins nutritionnels de toute personne.

Les mots clés sont “bien planifié.”

Plus de bonnes nouvelles

Les défenseurs de ce régime alimentaire seront également heureux de savoir que ce n’était pas le seul message positif à sortir du document lié à ce sujet.

L’ Académie de nutrition et de diététique a également soutenu deux autres déclarations extrêmement importantes en faveur de l’alimentation à base de plantes : 

“Les régimes à base de plantes sont plus respectueux de l’environnement que les régimes riches en produits d’origine animale car ils utilisent moins de ressources naturelles et sont associés à beaucoup moins de dommages environnementaux.”

American Academy of Nutrition and Dietetics

“Les végétariens et les végétaliens courent un risque réduit de certains problèmes de santé, notamment les cardiopathies ischémiques, le diabète de type 2, l’hypertension, certains types de cancer et l’obésité.”

American Academy of Nutrition and Dietetics

Une victoire

Cela signifie beaucoup pour le mouvement végétalien/vegan qu’une organisation aussi grande et réputée de professionnels de la nutrition se manifeste et soutient explicitement ce que beaucoup d’entre nous savent depuis un certain temps.

La publication de cette déclaration de position est une victoire pour tous les partisans des styles alimentaires à base de plantes. Elle met enfin fin à l’idée que ceux qui consomment des régimes végétaliens sains compromettent de quelque manière que ce soit leur santé ou leur adéquation nutritionnelle à tout stade de la vie, de l’enfant en bas âge à l’adulte plus âgé.

Ce n’est tout simplement pas vrai, et le plus grand groupe de professionnels de la nutrition le plus renommé au monde l’a écrit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.